Page 1 sur 3

Le LGBTisme pour les petits

Publié : 05 août 2019 12:57
par Cyrare
Question hautement politique sociétale et sensible :

[EDIT j'avais écrit ça avec des sexes indéfinis mais ça rend ça chiant à comprendre, donc je le met dans le sens dans lequel ça m'a arrivé : garçon, mais c'est transposable pour une fille bien entendu]

Si vous avez votre fils qui dit qu'il se mariera plus tard avec son meilleur copain garçon, vous vous la jouez progressiste genre "Ah oui c'est bien il est gentil toussa toussa" ou bien plutôt conservateur "Mais non, on se marie pas avec un garçon voyons" ?

Chez nous, il connait l'homosexualité (du fait qu'on écoute parfois la chanson "Mes les enfants" d'Oldelaf -- vidéo ci dessous -- et qu'on lui a expliqué ce que ça voulait dire) et il sait que y'a rien de mal, malgré tout, on a pas pu aller dans son sens.
Après réflexion, c'est probablement parce que si on veut ce qu'il y a de mieux pour son enfant, on veut la voie qui a le moins d’embûche, celle qui permet de procréer sans assistance médicale, celle qui a le plus faible taux de suicide, etc. Ou peut être qu'inconsciemment, on veut la voie qui nous ressemble le plus. (Les SJW diraient qu'on est juste des affreux homophobes)
Spoiler:
*

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 05 août 2019 16:44
par Tardigrade
Moi aussi j'espère que mes enfants seront cisgenre hétéros. Non pas que je sois anti quoi que ce soit, mais parce que la société étant ce qu'elle est, je pense qu'il est beaucoup plus facile d'être heureux en étant dans la norme. C'est triste, mais c'est comme ça.

Toute façon, on n'a pas le choix. :mrgreen:
Autant que je sache, on naît avec une orientation sexuelle définie, et on ne peut pas vraiment l'influencer par la suite. Donc autant tout expliquer de manière neutre quand les questions arrivent, et ne pas fermer la discussion sur ces sujets. C'est important qu'ils sachent que ça existe, pour ne pas se sentir anormal le cas échéant.

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 05 août 2019 18:45
par Benny
Pour ma part je n'ai pas encore d'enfant, mais étant assez ouvert d'esprit et ma femme étant elle-même bi*, on compte bien leur faire comprendre que l'homosexualité est en soit quelque chose de normal dont il ne faut ni se moquer ni avoir peur (sans pour autant les pousser dans une orientation ou une autre. Tant que tout le monde est consentant et que ça reste légal c'est tout ce qui importe) . Nous pensons que c'est en présentant l'homosexualité et ses variantes comme normales que ce sera accepté à terme par la société.

* c'est elle qui me montre les filles qu'elle trouve canons voire carrément avec qui elle dirait pas non pour coucher XD

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 05 août 2019 18:46
par Kaiser Panda
Tardigrade a écrit :
05 août 2019 16:44
Toute façon, on n'a pas le choix. :mrgreen:
Autant que je sache, on naît avec une orientation sexuelle définie, et on ne peut pas vraiment l'influencer par la suite. Donc autant tout expliquer de manière neutre quand les questions arrivent, et ne pas fermer la discussion sur ces sujets. C'est important qu'ils sachent que ça existe, pour ne pas se sentir anormal le cas échéant.
Pas mieux.

[EDIT] +1 Benny aussi, du coup.

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 05 août 2019 20:00
par egg
Il manque le sondage :nerd:

Pour ma part, c'est déjà arrivé, je lui ai répondu un truc du genre "tu te mariera avec qui tu voudras si vous êtes bien ensemble et que vous le voulez tout les deux".

J'aurais dû ajouter "et que vous avez plusieurs années de vie commune", ou un truc du genre mais j'ai pas pensé sur le coup :-(

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 05 août 2019 20:35
par Urd
Combien d'années de vie commune sont nécessaires avant de savoir si on veut se marier ? :nerdhum:

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 05 août 2019 22:06
par egg
Plus !

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 05 août 2019 22:10
par Tardigrade
Benny a écrit :
05 août 2019 18:45
Nous pensons que c'est en présentant l'homosexualité et ses variantes comme normales que ce sera accepté à terme par la société.
A ce sujet, vous connaissez des œuvres culturelles pour enfants avec des couples homo, sans que ce soit un sujet de l’œuvre ? Parce que des livres pour enfants qui expliquent ça, je pense qu'on peut en trouver sans problème. Mais des histoires avec des homos qui ne parlent pas spécialement de ça, c'est plus rare.
A part les BD Mortelle Adèle, j'en connais pas d'autres. Dans ces BD, Adèle a un oncle qui a un chéri, et c'est tout, on n'en parle pas plus que ça. C'est normal quoi, on s'en fout, c'est un non-sujet.

Qui osera faire le premier film de super-héros gay pour enfants ? Marvel, DC, un autre ? Maintenant qu'on a fait les femmes et les noirs, Il y a une place de 1er à prendre.

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 05 août 2019 22:39
par Kaiser Panda
Tardigrade a écrit :
05 août 2019 22:10
Benny a écrit :
05 août 2019 18:45
Nous pensons que c'est en présentant l'homosexualité et ses variantes comme normales que ce sera accepté à terme par la société.
A ce sujet, vous connaissez des œuvres culturelles pour enfants avec des couples homo, sans que ce soit un sujet de l’œuvre ? Parce que des livres pour enfants qui expliquent ça, je pense qu'on peut en trouver sans problème. Mais des histoires avec des homos qui ne parlent pas spécialement de ça, c'est plus rare.
A part les BD Mortelle Adèle, j'en connais pas d'autres. Dans ces BD, Adèle a un oncle qui a un chéri, et c'est tout, on n'en parle pas plus que ça. C'est normal quoi, on s'en fout, c'est un non-sujet.
Tu soulèves un vrai sujet.

En fait le vrai souci quand on y réfléchit, c'est que ce genre d'oeuvre est relativement rare dans l'absolu : pas seulement pour les enfants mais aussi pour les adultes.
Quand on a des homos à l'affiche, 90% des histoires tourneront autour de ça. Ça ne sera que très rarement "juste un élément", mais quasiment toujours un enjeu central.

Et quelque part, cette logique tend à plus discriminer qu'à inclure en fait : en braquant le projecteur comme c'est fait actuellement, finalement on ne fait que pointer du doigt une population, un peu comme on pointait les monstres dans les foires d'antan (bon j'extrapole mais voilà quoi).

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 06 août 2019 03:35
par Benny
Alors non on connaît pas d'œuvre où c'est juste un élément, mais ma femme étant enseignante je lui fais confiance pour trouver :)

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 06 août 2019 10:42
par Aya
En oeuvre culturelle pour enfant (voire ado) je ne vois que Steven Universe, la série qui a déchaîné Famille de France :oscar: Je ne l'ai pas vu, j'ai juste entendu la polémique concernant un des couples.

Et y'a la Légende de Kora même si les créateurs n'ont pas trop voulu se mouiller visuellement, et Adventure Time qui est plus explicite sans en faire des caisses.

Sinon si j'avais eu des gosses y'a 10 ans, je crois que j'aurais été comme Cyrare et Tardi, à espérer qu'ils ne soient pas homos pour leur éviter de se faire casser la gueule dehors, mais aujourd'hui si je devais en avoir je m'en ficherai (enfin j'espère), j'ai la naïveté de penser que l'environnement extérieur n'est plus aussi néfaste qu'avant, ou qu'en tout cas il ne prime plus sur l'environnement interne (la famille) qui suffit pour qu'un enfant homo s'épanouisse. Et y'a de plus en plus de représentations et d'exemples pour qu'un gosse homo puisse se défendre à l'école, voire même se fondre dans la masse dans quelques années.

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 06 août 2019 19:02
par Konino
Perso elle fera ce qu'elle voudra du moment qu'elle s’épanouit dans sa (ses) relations. (Du moment évidemment qu'elle ne me présente pas un roux! :fear: )

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 06 août 2019 19:15
par MectonLaFlemme
Benny a écrit :
05 août 2019 18:45
* c'est elle qui me montre les filles qu'elle trouve canons voire carrément avec qui elle dirait pas non pour coucher XD
T'as double-dose de jalousie du coup ou pas ? :o

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 06 août 2019 20:11
par Benny
Non, pas des mecs. Elle m'a déjà avoué qu'elle a failli me tromper avec une femme, je sais toujours pas si ça me met en colère ou si ça m'excite...

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 06 août 2019 20:33
par Konino
Triolisme? :o

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 06 août 2019 22:09
par Kaiser Panda
Benny a écrit :
06 août 2019 20:11
Non, pas des mecs. Elle m'a déjà avoué qu'elle a failli me tromper avec une femme, je sais toujours pas si ça me met en colère ou si ça m'excite...
Question existentielle s'il en est. :prof:

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 07 août 2019 03:00
par KirbyX
@Cyrare : ton fils a quel âge ?

La réponse dépendrai pas mal de ça à mon avis.
Si l'enfant est encore dans la période "les filles/garçons c'est le Mal" (avant adolescence) alors sa remarque prend peut-être encore base dans ce terreau. Je me souviens petit m'être dit dans une parfaite logique et clairvoyance d'esprit depuis ma petite position à l'époque que jamais je ne ferais comme tous ces adultes qui se sont mariés avec des filles alors que ce sont toutes des pestes ou des gnangnans ! Pas impossible que si à l'époque j'avais eu une éducation décomplexée sur l'homosexualité je sorte la même phrase à mes parents que ton fils Cyrare.
Bon... et finalement j'ai pris une peste gnangnan :lol:

Sinon en oeuvre pour enfant avec homosexualité en mode OSEF, il y a tout simplement Harry Potter ! J K Rowling a précisé l'homosexualité de Dumbledore (qui est super balèze dans l'oeuvre pour le coup) mais malheureusement elle ne l'a fait explicitement que sur le site officiel pottermore. Pour rappel, Dumbledore est amoureux du sorcier maléfique Grindelwald.
Ca transpire pas trop dans les livres et films, sauf dans Les animaux fantastiques 2 et certainement les suites. J'avais lu quelque part que J K Rowling subissait des pressions des conservateurs british sur ce sujet alors qu'elle aurait voulu développer plus cet aspect dans les bouquins histoire de dédramatiser le sujet pour les enfants justement. Mais peut-être que ça peut faire une base pour expliquer la normalité de la chose aux enfants en leur apportant vous-même la précision sur le personnage.

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 07 août 2019 04:16
par Benny
Konino a écrit :
06 août 2019 20:33
Triolisme? :o
Un jour peut-être, mais là n'est pas le sujet :angel:

Pour Dumbledore, c'est vrai que l'annonce de l'homosexualité du perso est loin d'avoir plu à tout le monde, mais c'est bien un exemple d'homosexualité qui est franchement secondaire (verra-t-on un jour Jude Law et Johnny Depp se rouler des pelles ? Mystère)

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 07 août 2019 15:32
par Aya
Dumbledore ça ressemble fort à du marketing de bas étage quand même, y'a absolument rien dans les bouquins mais quand certains ont demandé la position de Rowling sur la question elle a botté en touche en disant "si si je suis progressiste à fond, regardez Dumbledore est gay, bon j'ai pas pu l'écrire, la pression toussa, mais j'aurai bien voulu hein".

En fait dans les bouquins il n'est pas plus gay qu'un autre, du coup pour expliquer ça aux gosses faut ressortir son interview où elle en parle + la polémique qui a suivi, tout ça pour un truc qui n'est pas dans les bouquins :oscar:

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 07 août 2019 17:13
par KirbyX
Ben tu fais le lien avec Les animaux fantastiques 2 où c'est beaucoup plus explicite dans le film.

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 11 août 2019 13:53
par Kenshin83
Konino a écrit :
06 août 2019 19:02
Perso elle fera ce qu'elle voudra du moment qu'elle s’épanouit dans sa (ses) relations. (Du moment évidemment qu'elle ne me présente pas un roux! :fear: )
Pareil pour moi... Garçon ou fille, du moment où il/elle est blanc ça me va :lol:

En fait j'en suis pas encore là, mais moi je m'en fous réellement, je sais que j'ai des amis et leur mère (de mes filles) qui ont plus de mal avec ça. Après une fois devant le fait établi ça me gênera peut-être, mais pour le moment je serai pas trop conservateur si une de mes filles me dit qu'elle aimerait se marier avec une autre fille.

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 12 août 2019 10:47
par Cyrare
On s'éloigne un peu du sujet initial qui est "pour les petits" pas de comment on réagirait quand ils seront en age de savoir.

Parce qu'en terme de probabilité, l'homosexualité c'est quand même rare (~5%) donc avoir un discours qui laisse penser que c'est du 50/50 est-ce que c'est normal. Y'a plus de chance (10~15%) qu'ils finissent seuls qu'ils soient homosexuels par exemple, mais jamais on leur explique cette possibilité.

Puisque le topic c'est LGBT, je dévie sur le T. Est-ce qu'un enfant en base age qui vous dit qu'il voudrait être du sexe opposé, vous lui expliquez que c'est possible moyennant un séjour à l'hôpital et des médicaments ?

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 12 août 2019 11:12
par Kenshin83
Ta question était de savoir quoi répondre à un enfant qui veut se marier avec un autre enfant du même sexe, ma réponse prenait bien en compte cela, même si je l'ai pas reprécisé effectivement.

Pour le T, j'aimerais éviter d'avoir à aborder ce sujet par contre ^^' je ne saurais pas vraiment comment l'expliquer à un enfant assez jeune, et du coup s'il me dit qu'il veut être du sexe opposé je serais bien emmerdé :oscar:

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 12 août 2019 12:01
par KirbyX
Cyrare a écrit :
12 août 2019 10:47
Est-ce qu'un enfant en base age qui vous dit qu'il voudrait être du sexe opposé, vous lui expliquez que c'est possible moyennant un séjour à l'hôpital et des médicaments ?
Clairement, non. Je chercherais avant tout à savoir pourquoi il me dit ça, d'où lui vient l'idée, ce qu'il ressent, et s'il comprend vraiment ce qu'il demande. Je ne lui expliquerai pas que c'est possible car je préfèrerais que cette idée lui sorte de la tête.
Si après des années, il ressent toujours le besoin de changer de sexe alors j'envisagerais les choses différemment. Je ne voudrais pour aucune raison perdre le lien avec mes enfants, mais ça ne me rendra pas heureux d'avoir un enfant transgenre.

Re: Le LGBTisme pour les petits

Publié : 12 août 2019 19:18
par Aya
Cyrare a écrit :
12 août 2019 10:47
Parce qu'en terme de probabilité, l'homosexualité c'est quand même rare (~5%) donc avoir un discours qui laisse penser que c'est du 50/50 est-ce que c'est normal. Y'a plus de chance (10~15%) qu'ils finissent seuls qu'ils soient homosexuels par exemple, mais jamais on leur explique cette possibilité.
Parler de finir seul à ses gosses c'est un peu prématuré peut-être, à quel âge seront-ils confrontés à cette situation ? :oscar: Alors que l'orientation sexuelle ça va leur tomber dessus très tôt, dès l'adolescence voire même plus tôt.

Et 5% ça me semble bizarre comme chiffre, Wikipedia cite la dernière enquête IFOP de 2019 et les chiffres tendent vers 15%. Plus d'1 gosse sur 10, on ne peut plus trop parler de rareté à ce stade. Et peut-être que le chiffre va augmenter avec les nouvelles générations qui n'auront plus honte d'avouer leur orientation.

Pour les transgenres je saurai pas quoi répondre car j'y connais rien, ça demanderait de se documenter sur le sujet mais bon depuis que j'ai lu que génétiquement les sexes n'étaient pas toujours définis clairement, contrairement à ce qu'on pense, ça vaudrait le coup de vérifier le caryotype du gamin qui souhaite changer de sexe histoire de comprendre si le malaise est purement psychologique ou si le gosse est tout simplement "codé" différemment. Bon après je sais pas ce que je ferai de cette information par contre :lol: